Naissance et motivations du projet

Ce projet émerge en juin 2012 lorsque le comédien Steven Matthews, alors en fin de première année de formation à l’École de Théâtre Serge Martin, crée un spectacle de théâtre d’ombre pour les enfants de la crèche des Morillons, où il travaille pour financer ses études.

Partant du constat que les stéréotypes de genres sont d’ores et déjà inculqués aux tout jeunes enfants, le choix de créer des protagoniste un tant soit peu différents auxquels les enfant s’identifieront facilement paraît indispensable…

Voir le dossier complet

Sinopsis

Maylis, princesse a la curiosité sans limites, vit dans un royaume où les questions sont bannies. Passionnée par les étoiles, elle demande à son père, le Roi Gaspard, « pourquoi tous disent que la terre est plate si la lune est ronde ? » Il répond ce qui lui a été asséné toute sa vie : « La terre est plate, et si tu marches trop loin tu vas tomber ».

Mais un soir Maylis trouve un mystérieux téléscope dans les oubliettes du château. Le Roi Gaspard, sous l’influence de son conseiller Rufus, se fâche et lui confisque l’objet si controversé. C’en est trop. Elle fugue dans la nuit pour trouver des réponses à ses questions ! Elle rencontre Francis, un paysan qui se glisse la nuit au château pour jouer du piano. Ensemble ils vont tenter de comprendre pourquoi leur entourage est si contraint par la peur.

La princesse eSt le chevalier est une création totale mêlant ingénieusement théâtre d’ombre, jeu d’acteurs et musiciens. Un hymne à la curiosité, aux sciences et aux arts, et une joyeuse, heureuse, comique, furieuse critique des dogmes et de la manipulation par l’ignorance et la peur.

Inspiré de mon expérience passée d’éducateur de la petite enfance, et du simple constat que les stéréotypes de genre sont inculqués dès leur plus jeune âge aux enfants en fonction de leur sexe, un des enjeu du spectacle sera de montrer des protagonistes un tant soit peu éloignés de ces sentiers battus.

Notre ambition est de créer un spectacle visuel accessible à tous en racontant une histoire qui se veut réjouissante jouant sur les codes du dessin animé.

Personnages

personnages_maylis
Maylis

Fille du roi Gaspard, c’est une fille dégourdie courageuse et intelligente, qui va au bout des choses. Elle est curieuse et se pose de nombreuses questions. Le destin qui lui est assigné ne l’intéresse pas vraiment. Elle ignore qui est sa mère, absente depuis toujours.

personnages_gaspard
Gaspard. le roi

Au fond de lui, le roi est un homme bon. Seulement, depuis sa plus tendre enfance il a dû faire bonne figure, et son enseignement ne fut rien d’autre qu’un endoctrinement. Il est complètement manipulé par son conseiller Rufus.

personnages_francis
Francis

fils de paysan. Sa passion est le chant. Il est vif, drôle et sensible. La nuit, il se glisse dans le château pour y jouer du piano.

personnages_giordano
Giordano

rat-conteur de l’histoire. Petit rat vivant dans les murs du château, il est le complice de la princesse. Chaque nuit, il regarde les étoiles avec elle et rêve d’une vie meilleure. Il craint par-dessus tout la peste. Il est drôle, intelligent, cultivé et maladroit.

personnages_rufus
Rufus

vieux prêtre et professeur en tout genre. Sa science s’arrête non loin du bout de son nez, qu’il a tout de même assez long. Il est le conseiller du roi. C’est lui qui a fait l’éducation de Gaspard. Il a horreur des nouvelles théories et il contrôle le roi depuis toujours. Il a fait bannir nombre de dissidents tant scientifiques que religieux.

personnages_lasorciere
Malvina

une sorcière en cavale. Autrefois bannie par Rufus et le roi pour les mêmes raisons qui pousse Maylis à s’enfuir. Elle représente le savoir spirituel et populaire.

personnages_gege
Gégé

Un vieux scientifique fou. Personnification de Galileo Galilée. Il représente l’érudition scientifique.

7

Comédiens

11

Personnes en soutien

14

Représentations 2018

878

Spectateurs en 2018

28

Représentations 2019

2000

Spectateurs en 2019
Le bouche-à-oreille était propre à vous les casser! Impossible de lui résister, quitte à n’agripper que la queue de la comète. Et découvrir, à la Parfumerie jusqu’à dimanche passé, à quel point le ramdam avait lieu d’être.

voir l’article

Katia Berger, Tribune de Genève

A Genève, un spectacle tout public combat les clichés encore imposés aux enfants. C’est drôle et c’est piquant

voir l’article

Marie-Pierre Genecand, Le Temps

Galerie

Sponsors

Partager notre projet